09 janvier 2000

Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Copie_de_crotte0197

Il aura marqué un bon bout de l'adolescence.

Moi, c'est Mathilde. Le soir avant de m'endormir j'écoute sa voix à la radio. C'est mon meilleur ami. Enfin, je crois. C'est pour moi la personne la plus intelligente que je connaisse. Il a réussi sa vie, même s'il ne le sait pas. Je voudrais pouvoir tout raconter. Mais les mots sont tellement imprévisibles. Vous pensez les avoir et ils vous filent entre les doigts. Les mots sont de l'eau. Tout a commencé ou s'est terminé à la fin d'un cours de langue. L'anglais. Je déteste l'anglais. C'était jeudi (j'crois), il pleuvait. A la sortie, il était beau. Comme tous c'est hommes cruels qui ne le savent pas. Il était beau. Il fumait. Il fume beaucoup, il aime ça. Et, ça rajoute un plus. Charismatique et en surface mystérieux. Le truc qui les fait toutes craquer. Ce jeudi, donc, 11 heures du matin, gris-humide, je lui ai dit sans aucune raisons valables que c'était terminé. Alors ça pleure... Il y aura un après, oui. Mais il sera moche. On ne peut pas tout résumer mais on s'efforce d'y arriver, en connaissant le résultat. En bref, il n'y a rien de pire que de quitter quelqu'un qu'on aime encore. Heureusement, il y a Louise. Ma préférée mais en secret. Personne ne l'aime où plutôt tout le monde s'en fout. Elle est différente mais par jalousie, les autres disent qu'elle est insignifiante. De la bande mais en public n'en fait pas partie. Louise comme prénom c'est beau et fort, pas comme Mathilde, moi je trouve ça tellement commun. Le prénom qui te met dans le moule. Le prénom qu'on oublie. Rien à voir avec la fille sur laquelle tu te retournes dans la rue et qui toute la journée occupe tes pensées. Passons. Le père de Louise fume de la beu, sa mère n'a pas la vie dont elle rêvé. Le soir dans son bain, on boit du Merlot, cuvée 2001, elle dit que c'est la meilleure et, on fume un joint. La lumière est feutrée, bougie, folk en son oblige, Philippe M. et dégoulis de " celle-ci est trop grosse, lui est bandant, elle, c'est trop un salope..." Et j'en passe.

Chronique d'une vie banale.

Posté par poluxtrip à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Nouveau commentaire